La Danse à deux, un art de vivre

Je voulais apprendre la valse, J’ai découvert un art.
Je croyais m’initier à la danse, On m’a enseigné la communication,
L’échange entre deux personnalités Où l’un s’exprime et l’autre comprend,
Où l’un propose et l’autre dispose, Où l’un complète l’autre.
Pour développer l’action et l’imaginaire, L’essence même du bien-être.
Etienne L

Ces quelques mots jetés sur le papier par un  élève, résument parfaitement ce que représente la danse à deux.

Elle demeure inégalée dans la possibilité qu’elle offre à deux personnes de se rencontrer et de dialoguer.
Elle permet de retrouver une certaine harmonie entre corps et esprit, un équilibre qui rend les êtres plus abordables, plus attentionnés, plus humains.

Le premier pas, le plus ardu, celui qui consiste à passer pour la première fois le seuil d’une salle de danse, ne doit plus être un obstacle infranchissable.
Toutes les personnes, les plus timides comme les plus bavardes, quel que soit leur physique, disposent des moyens nécessaires pour surmonter tout obstacle. La pratique de la danse permet d’épanouir ces ressources et agit comme une véritable thérapie.
Tout le monde peut trouver ou retrouver dans la danse une aisance et une beauté de mouvement sans forcément aller chercher cela sur des “chemins communs” (exit les pas de base et les chorégraphies).

Danser est un Langage universel et peut être pratiqué par tous et à tous les âges.
A partir d’un solfège corporel basique (un pas en avant, un autre sur le côté ou en arrière, un équilibre sur un pied puis
sur un autre…), un danseur débutant peut rapidement créer ses propres phrases, sa propre poésie.
Très souvent, les personnes les plus discrètes ou celles qui éprouvent la plus grande difficulté à s’exprimer en société,
vont démontrer, au terme de quelques cours seulement, une richesse gestuelle insoupçonnable.

La pédagogie se doit d’engager et de dégager des esprits libres.

La danse à deux, c’est aussi et surtout un moment inoubliable, un instant privilégié de l’existence.
Elle a toujours fait partie de la vie en société parce que la danse, c’est la VIE !

Joël Echarri   – Professeur d’ART